Spectacle

  • Photo: Luc Sénécal
  • Photo: Tony Chong
  • Photo: Tony Chong
  • Photo: Luc Sénécal
  • Photo: Luc Sénécal
  • Photo: Luc Sénécal
  • Photo: Luc Sénécal
  • Photo: Luc Sénécal

Contact

  • Durée totale: 60 min
  • Peter Freuchen, célèbre explorateur de l'Arctique du début du XXe siècle, se trouva pris au piège d'un blizzard dans un igloo qui, au rythme de sa respiration, se referma sur lui et devint son linceul.

    C'est à travers cette anecdote que Roger Sinha puise l'inspiration pour Question de souffle et de vie.

    Souffle de vie, souffle de mort… Passionné par les nouvelles technologies, le chorégraphe dirige les six danseurs dont certains des mouvements et souffles déclenchent des effets sonores et visuels grâce à une technologie interactive.

    Plus que jamais fidèle à sa vision artistique, Roger Sinha compose un vocabulaire hybride issu de son héritage culturel indien et un phrasé contemporain où les mouvements, les mots, les images et les technologies font éclore un langage poétique du corps.

    • Année de création: 2011
    • Public cible: Grand public, Famille
    • Chorégraphe(s): Roger Sinha
    • Interprète(s): Tom Casey, Tanya Crowder, Ghislaine Doté, Raul Huaman, Élise Legrand, Laurence Ramsay, Marie-Ève Lafontaine (apprentie)
    • Concepteur(s): Éclairage: Caroline Nadeau; Programmeur (max/msp) et conception sonore: Michal Seta; Conception musicale: Bertrand Chénier en collaboration avec Michal Seta; Directrice de répétition et dramaturge: Lina Cruz; Composition d'accordéon: Élise Legrand; Textes: Élise Legrand, Roger Sinha avec la contribution de Marc-André Taillefer et Nadia Chaney; Costumes: Anne Marie Veevaete; Attaches pour Wii: Gaïa Orain; Conception Vidéo: Roger Sinha; Caméra: Zacharie Fay; Sculpture de glace: Alain Cadieux (Universcène)

    «Sinha expresses cultural tension over 20 years of choreography» -Victor Swoboda, The Montreal Gazette, 05/03/2011

    «Roger Sinha fait le choix d'une danse narrative et il honore en cela les traditions chorégraphiques qui veulent que la danse classique indienne respecte des textes dramaturgiques anciens.» -Nathalie de Han, Dfdanse, 11/03/2011

    L'univers est étrange, un peu science-fiction, un peu insecte, captivant…Catherine Lalonde, Le Devoir, 11/03/2011

    Mise à jour: 24 septembre 2010