Spectacle

  • Ève Presseault

    Photo: Élisa Côté
  • Alexandre L'Heureux, Ève Presseault, Marc Barakat, Caroline Gravel, Jean-François Hupé

    Photo: Élisa Côté
  • Carolie Gravel

    Photo: Élisa Côté
  • Marc Barakat, Ève Presseault, Alexandre l'Heureux et Caroline Gravel

    Photo: Élisa Côté

Contact

Représentations

  • Maison de la culture Ahuntsic-Cartierville
    • 17 novembre 2011
  • Maison de la culture Plateau-Mont-Royal
    • 24 novembre 2011
  • La danse sur les routes du Québec
    • 24 novembre 2011, 20h00
  • Maison de la culture Janine-Sutto (Frontenac)
    • 1 décembre 2011
  • Maison de la culture Rosemont—La Petite-Patrie
    • 3 décembre 2011
  • Gesù - Centre de créativité
    • 12 mars 2012
  • Gesù - Centre de créativité
    • 18 mars 2012
  • Gesù - Centre de créativité
    • 19 mars 2012
  • Cégep Édouard-Montpetit
    • 25 avril 2012
  • Cégep Gérald-Godin
    • 4 juin 2012
  • Durée totale: 60 min
  • Spectacle interdisciplinaire (de 60 minutes) à six interprètes mélangeant théâtre, danse, vidéo et surprises en stop-motion. Le spectacle traite des médicaments avec humour et sensibilité. Remède bénéfique ou poison maléfique, le médicament fait partie intégrante de nos vies… la bonne dose de médicaments pour la bonne dose d’émotions afin de ne pas avoir peur plus qu’un autre, de sourire autant que les autres, de ne pas verser une larme de trop… Des médicaments pour gérer nos émotions afin qu’elles ne dépassent pas les proportions acceptables, traçant la limite entre ce qui est normal et anormal...

    Pour illustrer ces réflexions, Les Productions des pieds des mains imposent aux artistes « conventionnels » d'autres artistes présentant une déficience intellectuelle. On a alors le droit de se poser la question : qui est normal? Ceux qui ont un handicap ou ceux qui font semblant de ne pas en avoir? Une explosion de mots, de maux, de corps poétiques, de formes atypiques…

    La pièce s’est mérité un prix « Cochon d’or » en 2011 (prix de la relève théâtrale québécoise) ainsi qu’une nomination pour la « réalisation la plus remarquable » à ce même concours.

    « Le résultat est stupéfiant ! Exactement ce qu’on attend du théâtre ! » - Jean Siag, critique de théâtre, La Presse, 4 juin 2012

    « À l’avant-garde de ce qui pourrait devenir une tendance socialement enrichissante, cette créatrice initie une prise de conscience triplement audacieuse de par les propos dont elle traite, la façon dont elle les met en scène ainsi que de par le choix courageux de ses interprètes. Peut-être une génie avant son temps, peut-être une icône en devenir » - Olivier Koomsatira, critique de danse, Danses Nouvelles Montréal, 20 novembre 2011

    • Année de création: 2010
    • Public cible: Grand public
    • Chorégraphe(s): Menka Nagrani
    • Interprète(s): Marc Barakat, Caroline Gravel, Carl Hennebert-Faulkner, Jean-François Hupé, Alexandre l’Heureux et Ève Presseault
    • Concepteur(s): Texte: Alexis Martin; Projections vidéo: Frédéric St-Hilaire; Éclairages: Renaud Pettigrew; Scénographie: Noémie Avidar.

    Une version abrégée de 30 minutes du spectacle est aussi disponible.

    Comportant peu de texte et de mouvements et d’images, le spectacle est aussi très apprécié des publics anglophones.

    Mise à jour: 24 avril 2014