Spectacle

  • Photo: Michael Slobodian
  • Photo: Michael Slobodian

Contact

Représentations

  • Théâtre Centennial
    • 8 octobre 2008, 20h00
  • Théâtre Centennial
    • 9 octobre 2008, 13h00
  • Durée totale: 90 min
  • Conçue en deux périodes étalées sur deux ans, Punto Ciego est une ambitieuse création qui forme une soirée complète. L’œuvre s’inspire des procédés narratifs non linéaires de l’écrivain Milan Kundera et du scénariste et réalisateur Quentin Tarantino. En une succession de situations, six personnalités tentent d’analyser, de défendre et éventuellement d’accepter les différentes facettes d’une réalité collective. Cette tragi-comédie sollicite l’approbation subjective du spectateur ajoutant ainsi à l’intensité physique de l’œuvre une double polarité.

    La première partie de l’œuvre - un duo pour Quijada et Plamondon - fracasse le quatrième mur. Les danseurs s’adressent directement aux spectateurs et naviguent entre le présent et les souvenirs. La seconde partie de l’œuvre met en scène un quatuor. On suit un protagoniste d’une situation à la suivante, en adoptant son point de vue, tandis que l’attention se focalise ensuite sur le point de vue d’un autre personnage. Par l’utilisation d’une structure romanesque, l’ensemble offre un récit non chronologique de différentes histoires vues selon plusieurs perspectives.

    L’œuvre se situe dans le développement d’un langage chorégraphique qui associe la danse contemporaine aux techniques et aux textures de divers styles de danse urbaine. Punto Ciego s’inscrit dans une exploration continue des possibilités d’expression que présente ce vocabulaire inédit.

    • Année de création: 2008
    • Public cible: Grand public (12 ans et plus)
    • Chorégraphe(s): Victor Quijada
    • Interprète(s): Louise Michel Jackson, Mariusz Ostrowski, Anne Plamondon, Victor Quijada, Lila-Mae G. Talbot, Frédéric Tavernini
    • Concepteur(s): Compositeur: Jasper Gahunia; Éclairages: Yan Lee Chan; Costumes: Anne-Marie Veevaete; Décors: Stéphane Longpré; Vidéo: René-Pierre Bélanger.
    Mise à jour: 20 janvier 2009