Spectacle

  • Dulcinée Langfelder

    Photo: Thierry Grare
  • Dulcinée Langfelder

    Photo: Gérald Poirier

Contact

Représentations

  • The Festival of New Dance
    Opening of the Festival of New Dance
    • 7 octobre 2014
  • Durée totale: 85 min
  • Dans une ambiance oscillant entre le cabaret, le théâtre et la performance multimédia, Dulcinée jette un regard critique, sensible et plein d’humour, sur le parcours de l’humanité, par le biais de son homonyme Dulcinée du Toboso, la muse de Don Quichotte et “l’héroïne absente” du roman de Cervantès. Pas besoin d’avoir lu le livre pour savoir qui est Dulcinée. La question est plutôt: existe-t-elle? Sommeille-t-elle quelque part dans chacun de nous?

    Les rôles sont ici inversés. Don Quichotte devient la muse de Dulcinée. L’esprit du chevalier errant veille depuis les coulisses alors que notre demoiselle en détresse essaie de se secourir elle-même d’une histoire tumultueuse.

    Par ses réflexions souvent osées, accompagnée d’un chœur d’honorables collègues (son équipe technique), Dulcinée entraîne le spectateur le long de la route de la soie, regardant à travers un miroir où le présent s'entremêle avec le passé, tout comme la danse avec le théâtre, les mots avec l’imaginaire… et Quichotte avec Dulcinée.

    • Année de création: 2008
    • Interprète(s): Dulcinée Langfelder, Danny Carbonneau, Érik Lapierre, Danys Levasseur, Vincent Santes
    • Concepteur(s): Vidéos: Yves Labelle; Éclairages: Éric Gingras; Musique: Philippe Noireaut et Danys Levasseur; Scénographie: Ana Cappelluto; Marionnette et manipulation: Vincent Santes.
    Mise à jour: 24 novembre 2014