Spectacle

  • Paul-André Fortier et Robin Poitras

    Photo: Xavier Curnillon

Contact

Représentations

  • Agora de la danse
    Dans le cadre du Festival Trasamériques (FTA)
    • 31 mai 2014, 20h00
  • Agora de la danse
    Dans le cadre du Festival Trasamériques (FTA)
    • 1 juin 2014, 16h00
  • Agora de la danse
    Dans le cadre du Festival Trasamériques (FTA)
    • 2 juin 2014, 20h00
  • Canada Dance Festival
    • 10 juin 2014, 19h00
  • Durée totale: 60 min
  • Amour, clowneries et autres folies douces

    Ils s’aiment, bien ou mal. À leur âge vénérable, les relations intimes restent une équation à plusieurs inconnues. Mais aujourd’hui, plus rien ne les limite dans l’expression de leurs élans et de leurs travers. Ils se sondent, se défient, se manipulent. Ils s’ennuient, se marrent comme larrons en foire, naviguent avec délice entre candeur et cruauté. Sous le regard dubitatif d’un coyote créé par le plasticien autochtone Edward Poitras, ils déballent une galerie de personnages tendres, hilarants, parfois un peu pervers. Clochards célestes à la croisée du théâtre de Beckett et du cinéma burlesque. Sublimes désaxés.

    Porté par les succès d’une brillante carrière de presque 40 ans, le chorégraphe-interprète Paul-André Fortier termine avec Misfit Blues la trilogie entamée en 2008 en compagnie de l’artiste multidisciplinaire Rober Racine pour Cabane et poursuivie en 2012 dans Vertiges avec le compositeur-violoniste Malcolm Goldstein. En duo avec l’incandescente perforeuse saskatchewannaise Robin Poitras, il se montre sous un jour nouveau dans Misfit Blues, caricature douce-amère de la grande comédie humaine.

    Fabienne Cabado

    « La chorégraphie de bras qui ouvre le bal - pur Fortier! - est magnifique. C'est le quotidien partagé en silence, ensemble mais parfois chacun pour soi. [...] S'il a créé des solos pour des femmes, dont Robin Poitras, le voir à 66 ans dialoguer avec cette pionnière de la scène canadienne à la forte présence scénique, de 10 ans sa cadette, tient du petit moment de grâce légère. »

    Frédérique Doyon, Le Devoir, Montréal, 3 juin 2014

    • Année de création: 2013
    • Public cible: Grand public
    • Chorégraphe(s): Paul-André Fortier
    • Interprète(s): Paul-André Fortier et Robin Poitras
    • Concepteur(s): Costumes: Denis Lavoie; Éclairages: John Munro; Musique: Alexander MacSween; Scénographie: Edward Poitras; Assistante à la chorégraphie et répétitrice: Ginelle Chagnon

    Coproducteurs : Festival TransAmériques, Montréal, Canada

    Fond de création du réseau CanDanse

    Centre national des Arts, Ottawa, Canada

    Brian Webb Dance Company, Edmonton, Canada

    Festival Danse Canada, Ottawa, Canada

    Mise à jour: 18 novembre 2015