Spectacle

  • Clara Furey; Benoit Lachambre

    Photo: Michael Slobodian

Contact

  • Durée totale: 60 min
  • Chutes incandescentes invite à un enchantement. Un moment rare, à la fois intelligent, intense et intime, signé Benoît Lachambre, en duo avec Clara Furey. Cette œuvre permet de découvrir Clara Furey dans la totalité de ses talents pluriels en dévoilant certaines facettes de Lachambre qui l’accompagne d'un jeu ombrageux, dans ce duo en fusion. Fusion de voix aussi emportées que profondes et voluptueuses, puis chuchotées et frêles, mais toujours juste, qui chantent les chansons de Clara Furey, d’autres composées sur des poèmes de Rûmi, disent des textes issus de rêves de Benoît Lachambre en écho à la chute du démons Ravana, du courage et de la force de Rama le semi dieu, de la belle princesse Sita et du dieu singe guerrier Hanouman (Ramayana), des voix qui transmettent le feu et le mystère du désir. Fusion d’archétypes habités dans un corps de chair qui, fluide, roule, s’enroule, pousse, repousse, tire, attire, s’échappe puis rejoint le corps de bois et de sons du piano, objet d’attraction-répulsion dont usent, abusent et recueillent des sons incroyables et inattendus. Le piano rivé aux corps qui deviennent instruments de ténèbres et de lumières, gestuel et textuel, sensuel toujours de corps porteurs de sens et de poids. Un univers subtil qui en questionnant les genres, parvient à amalgamer des références transculturelles et transpatiales. Un spectacle à multiples dimensions, singulier, envoûtant, dont l’impact de foudre reste gravé dans les sens du spectateur, ébloui.

    Coproduction: Festival TransAmériques (Montréal), Rencontres Chorégraphiques Internationales de Seine Saint-Denis, Agora de la Danse (Montréal).

    • Année de création: 2011
    • Public cible: Grand public
    • Chorégraphe(s): Benoît Lachambre
    • Interprète(s): Benoît Lachambre et Clara Furey
    • Concepteur(s): Musique: Clara Furey; Éclairages: Lucie Bazzo; Direction technique: Karine Gauthier; Scénographie: Benoît Lachambre avec la collaborationde Annick La Bissonnière

    Adaptation de: Textes de Jellalludin Rûmi (en anglais), Benoît Lachambre (en français), inspirés par Mahâbhârata, et Clara Furey (« Nobody Knows » et « Black Crown»).

    Mise à jour: 7 novembre 2011