Spectacle

  • Sandrine Lafond, Carla Maruca

    Photo: Marie Chouinard
  • Julio Cesar Hong, Elijah Brown

    Photo: Marie Chouinard
  • Elijah Brown, Julio Cesar Hong

    Photo: Marie Chouinard
  • Kirsten Andersen, Isabelle Poirier, Carla Maruca, Sandrine Lafond

    Photo: Marie Chouinard
  • Sandrine Lafond, Carla Maruca, Isabelle Poirier

    Photo: Marie Chouinard
  • Dominique Porte

    Photo: Marie Chouinard
  • Mathilde Monnard et Dominique Porte

    Photo: Marie Chouinard
  • Marie Chouinard

    Photo: Benny Chou
  • Carol Prieur, James Viveiros

    Photo: Nicolas Ruel
  • Lucie Mongrain

    Photo: Nicolas Ruel
  • Lucy M. May, Mariusz Ostrowski

    Photo: Image tirée du film Le Sacre du printemps (2013)

Contact

Représentations

  • Maison des arts de Laval
    • 15 février 2014
  • Odyscène
    • 22 février 2014
  • Centre des arts Juliette-Lassonde de St-Hyacinthe
    • 1 mars 2014, 20h00
  • Spect’Art Rimouski
    • 5 mars 2014, 20h00
  • Centre des arts de Baie-Comeau
    • 8 mars 2014, 20h00
  • Corporation de la Salle de spectacle de Sept-Îles
    • 11 mars 2014, 20h00
  • Durée totale: 80 min
  • 24 préludes de Chopin

    À partir des 24 Préludes de l’opus 28 de Frédéric Chopin, Marie Chouinard chorégraphie une pièce d’ensemble qui témoigne de sa grande aisance à aborder les exigences d’une forme classique, ici musicale. Dans cette pièce à la fois jubilatoire et grave, la danse fait corps avec la musique en un tout énergique, poignant et résolument contemporain.

    Se jouant de la structure même de ces préludes conçus pour piano, cette œuvre de Marie Chouinard est pure et foisonnante. Composés de solos, de duos, de trio et de mouvements d’ensemble, Les 24 Préludes de Chopin allient douceur et puissance, raffinement et matière brute. L’œuvre est tissée d’alternances dynamiques, sans cesse à l’écoute de la musique et des évocations qu’elle suggère - pudeur, passion, repli sur soi, ferveur ou révolte - transposées par Marie Chouinard en des états d’émoi et des mouvements aguerris dans un vaste terrain de jeux interdits, sculpté par la lumière.

    • Année de création: 1999
    • Durée: 45 min
    • Public cible: Grand public
    • Chorégraphe(s): Marie Chouinard
    • Interprète(s): Interprètes lors de la première mondiale | Elijah Brown, Carla Maruca, Lucie Mongrain, Luciane Pinto, Isabelle Poirier, Carol Prieur, Peter Trosztmer, Élise Vanderborght
    • Concepteur(s): Chorégraphie et direction artistique : Marie Chouinard; Musique : Frédéric Chopin, 24 Préludes de l’opus 28; Lumières : Axel Morgenthaler; Costumes : L Vandal; Maquillages : Jacques-Lee Pelletier
    Mise à jour: 28 octobre 2019
  • Le Sacre du printemps

    Dans la trajectoire de Marie Chouinard, Le Sacre du printemps occupe une place particulière. Choisissant de revisiter ce puissant hymne à la vie, la chorégraphe crée sa première œuvre à partir d’une partition musicale. Le Sacre du printemps d’Igor Stravinsky explore à sa façon un Nouveau Monde et marque l’entrée de la danse dans la modernité. Marie Chouinard retrouve dans cette œuvre à l’avant-garde une pulsation originelle en résonance avec sa propre gestuelle. Loin de contraindre le rythme de sa danse, le souffle de cette puissante partition l’inspire, l’accompagne et l’énergise, à la fois l’écho et le contrepoint musical d’une chorégraphie organique, vigoureuse et exaltée.

    Toute forme, pour Marie Chouinard, est le déploiement dans l’espace d’un élan vital particulier. Contrairement aux chorégraphes qui l'ont abordé jusqu'ici, elle a construit son Sacre autour de solos, cherchant à réveiller en un mouvement à la fois fort et limpide, le mystère intime de chaque danseur.

    « Il n'y a pas d'histoire dans mon Sacre, explique-t-elle, pas de déroulement, pas de cause à effet. Seulement de la synchronicité. C'est comme si j'avais abordé la première seconde suivant l'instant de l'apparition de la vie dans la matière. Le spectacle, c'est le déploiement de cette seconde. J’ai l’impression qu’avant cette seconde, il y a eu l’intervention extraordinaire d’une lumière, d’un éclair. »

    - Marie Chouinard

    • Année de création: 1993
    • Durée: 35 min
    • Public cible: Grand public
    • Chorégraphe(s): Marie Chouinard
    • Interprète(s): Interprètes lors de la première mondiale : Marie-Josée Paradis, Mathilde Monnard, Daniel Éthier, Dominique Porte, Pamela Newell, José Navas, Jeremy Weichsel
    • Concepteur(s): Conception, direction artistique et chorégraphie : Marie Chouinard; Musique : Signatures sonores : Rober Racine, 1992, Le Sacre du printemps : Igor Stravinsky, 1913; Lumières : Marie Chouinard; Costumes : L Vandal; Accessoires : Zaven Paré; Maquillages : Jacques-Lee Pelletier; Coiffures : Daniel Éthier

    1er mondiale au centre des Arts Ottawa, Canada (1993)

    Mise à jour: 28 septembre 2018