Spectacle

  • Marc Boivin; Quatuor Bozzini

    Photo: Michael Slobodian
  • Ana Sokolovic

    Photo: Donat Boulerice
  • Quatuor Bozzini

    Photo: Quatuor Bozzini
  • Marc Boivin; Clemens Merkel

    Photo: Michael Slobodian
  • Marc Boivin; Quatuor Bozzini

    Photo: Michael Slobodian

Contact

  • Marc Boivin (chorégraphe indépendant)

Représentations

  • Agora de la danse
    • 24 octobre 2012, 20h00
  • Agora de la danse
    • 25 octobre 2012, 20h00
  • Agora de la danse
    • 26 octobre 2012, 20h00
  • La danse sur les routes du Québec
    • 4 décembre 2012, 13h30
  • Durée totale: 60 min

Première Nord-Américaine à l’automne 2012 à l’Agora de la danse

  • Construite à partir de Commedia dell'arte I et II, œuvre musicale en sept mouvements et trois interludes d’Ana Sokolović, Une idée sinon vraie… interroge le rapport entre la danse et la musique, l’abstraction en tant qu’espace dynamique dialoguant avec l’essence de l’être humain et les jeux de rôle joués autant à l’intérieur qu’à l’extérieur de la boîte noire. Une idée sinon vraie… nous confronte à une vision, sinon vraie du moins vraisemblable, de ce que nous sommes, de ce qu’est l’autre, de la liberté à l’intérieur de nos scénarios ou de l’absence de cette liberté.

    Cette œuvre collective associe sur scène danseur et musiciens qui unissent leur dynamisme, leur rigueur et leur sensibilité dans un parcours de transformations. En parallèle, Une idée sinon vraie… s’inspire également des œuvres fascinantes du dramaturge italien Angelo Beolco et de son personnage de Ruzzante, transposée dans l’univers de la danse et de la musique contemporaines. Qu’il s’agisse d’Isabella, de Ruzzante, du Docteur, du Capitan, de Colombine, Pantalone ou des Zannis, chaque figure poétique de la commedia dell’arte nous interpelle, trouve des résonances en nous et et nous renvoie aux facettes cachées de nos personnalités.

    « Ce que nous voyons surgir des interprètes est quelque chose que nous reconnaissons en nous. Et c’est là que nous voyons le vrai visage du clown, parce que c’est bien à l’intérieur de nous-même que la pièce se joue. Et nous voulons voir ce qui se cache derrière le masque. » Ana Sokolović

    Une musique originale éclatante, commandée spécialement par le Quatuor Bozzini et le Concours international de quatuor à cordes de Banff, est au cœur de cette nouvelle création, née d’une recherche commune entre le danseur, la compositrice et tous les membres du quatuor à cordes.

    • Année de création: 2012
    • Public cible: Grand public
    • Chorégraphe(s): Marc Boivin
    • Interprète(s): Marc Boivin et le Quatuor Bozzini
    • Concepteur(s): Projet initié par : Ana Sokolović

      Musique originale : Commedia dell’arte I et II, Ana Sokolović - Commedia dell’arte I commande du Centre d’arts de Banff et de la CBC ; Commedia dell’arte II commande du Quatuor Bozzini avec le soutien du Conseil des Arts du Canada et du Conseil des arts et des lettres du Québec.

      Chorégraphie et interprétation: Marc Boivin

      Musique interprétée par : le Quatuor Bozzini (Mira Benjamin, Isabelle Bozzini, Stéphanie Bozzini, Clemens Merkel)

      Conseillère artistique et répétitrice : Sophie Corriveau

      Éclairages : Lucie Bazzo

      Costumes : Angelo Barsetti

      Scénographie : Marc Boivin en collaboration avec Lucie Bazzo, Josiane Saucier et Saturnin Goyer

      Réalisation de la scénographie : Saturnin Goyer et Josiane Saucier

      Directeur technique et régisseur : Saturnin Goyer

      Administration - production : Aude Watier, Isabelle Bozinni et Nicolas Godmaire

      Une production de Marc Boivin et du Quatuor Bozzini en coproduction avec la Société de musique contemporaine du Québec.

    Première Nord-Américaine prévue les 24,25 et 26 octobre 2012, à l'Agora de la danse.

    Pour la réalisation de ce projet, Marc Boivin, le Quatuor Bozzini et Ana Sokolović ont reçu le soutien du Conseil des arts et des lettres du Québec, du Conseil des Arts du Canada, du Conseil des arts de Montréal, du programme Libre comme l’art du Conseil des arts de Montréal, de la Banff International String Quartet Competition, de la Société de musique contemporaine du Québec, de la CBC, du Groupe Le Vivier, de la Fondation Socan, du Matralab et de La Liste. Ils ont bénéficié d'une résidence de création au Banff Centre (programme de résidence en arts de la scène), à Circuit-Est centre chorégraphique et à l’Agora de la danse.

    Mise à jour: 22 février 2012