Représentation

3 décembre 2013, 20h00
  • Danse K par K

    Fondée à Québec en 2005 par la chorégraphe Karine Ledoyen, la compagnie Danse K par K a une approche favorisant et questionnant le mélange de la danse à d'autres formes d’expressions artistiques permettant le développement d’idées neuves pour la création, la production, la médiation et la diffusion sous différents formats de la danse contemporaine.

    • Trois paysages
      • Interprète: Sara Harton

        Photo: David Cannon
      • Interprètes: Fabien Piché, Ariane Voineau

        Photo: David Cannon

      Inspirée par la recherche menée avec AIR (2011), Karine Ledoyen poursuit son cycle de création amorcée autour de l’invisible matière, élément impalpable que l’on souhaite rendre visible, sonore et tangible.

      Accompagné par quatre interprètes - Sara Harton, Fabien Piché, Eve Rousseau-Cyr et Ariane Voineau - en interaction avec une merveilleuse machine à vent imaginée par le compositeur Patrick Saint-Denis, le spectateur fera son chemin au cœur de trois tableaux, trois possibilités, trois paysages. Qu’en serait-il si quelqu’un d’entre nous devait renoncer à un petit quelque chose pour le bienfait de la collectivité? Trois paysages pose doucement cette question à travers une mise en abîme soigneusement orchestrée.

  • Montréal Danse

    Sous la direction artistique de Kathy Casey, Montréal Danse produit des performances de danse contemporaine en collaboration avec des chorégraphes invités à repenser le travail de création. Cette association unique nourrit des œuvres singulières - matures, passionnantes, soutenues par des danseurs expérimentés et investis.

    Fondée en 1986, Montréal Danse a produit plus d’une cinquantaine d’œuvres, toutes marquées par l’audace et l’exigence. Prismes de Benoît Lachambre a remporté le Prix du CALQ de la meilleure œuvre chorégraphique de la saison 2014. Récemment Montréal Danse a créé avec Peter Quanz, Benoît Lachambre, Caroline Laurin-Beaucage, Marie Béland et Aurélie Pedron.

    Généreuse et engagée, la compagnie Montréal Danse se dédie à la cause Danse contre la violence, un projet fondé avec l’Agora de la danse, la Dauphinelle et Amélie-Dionne Charest pour aider les femmes et les enfants victimes de violences à regagner leur estime de soi par le biais d’ateliers de mouvements.

    • The Drift
      • Rachel Harris, Peter Trosztmer

        Photo: Merith Esther Engelke
      • Helge Letonja

        Photo: Merith Esther Engelke

      Œuvre d’une grande beauté, The Drift explore l’océan comme symbole et comme esthétique, comme espace de migration et d’errance pour cinq interprètes agités par la tempête, entre perte, naufrage et espoirs, en quête de rivages fantasmés. Projet d’ampleur internationale, The Drift est une chorégraphie de Helge Letonja mise en musique par Kunsu Shim & Gerhard Stäbler sur des images de Kyungwoo Chun.