Rapport annuel

Centre culturel de l'Université de Sherbrooke Saison 2009-2010

Depuis plusieurs années, la danse est au cœur de la programmation du Centre culturel de l’Université de Sherbrooke. La sélection des œuvres grand public vise généralement à offrir, en complément des spectacles de danse présentés au Théâtre Centennial, des productions à grand déploiement issues de la scène nationale et internationale. À travers sa programmation jeunesse, la direction vise à intégrer, dans la mesure du possible, un spectacle de danse par année. Ainsi, depuis dix ans, le Centre culturel a présenté la majorité des créations en danse jeune public offertes en tournée au Québec.

Les bons coups de la saison 2009-2010

  • Pour la saison 2009-2010, le Centre culturel de l’Université de Sherbrooke s’est associé au Théâtre Centennial pour offrir un abonnement de danse conjoint sous la bannière On danse à Sherbrooke. Cet abonnement permettait de choisir 5 spectacles parmi une programmation de 9 spectacles de danse présentés dans l’un ou l’autre des théâtres. En s’associant de la sorte, les deux diffuseurs ont partagé leur volonté de positionner Sherbrooke comme un important pôle de présentation de la danse professionnelle au Québec.
  • Pour soutenir ce partenariat, les deux diffuseurs ont développé un plan de mise en marché commun et ont conçu divers outils promotionnels dont une affichette, une bande annonce et une brochure promotionnelle. Leurs listes d’envois et leurs réseaux de distribution ont été jumelés et ils ont tous deux investi pour la réalisation d’une campagne publicitaire dans les médias écrits et télévisuels.
  • Cette saison de danse conjointe a d’ailleurs été lancée avec éclat lors d’une conférence de presse en présence de quelques chorégraphes et de plusieurs journalistes. Dans cette foulée, une collaboration spéciale fut mise en place avec le quotidien La Tribune notamment grâce à l’implication du journaliste Steve Bergeron. Celui-ci a recruté trois amateurs de danse, lesquels ont accepté de jouer le jeu de critique et de voir publier leurs textes dans le quotidien au lendemain des spectacles. En plus de son aspect ludique, cette initiative a offert une présence médiatique assidue de la danse durant toute la saison.
  • Bref, ce partenariat exemplaire entre deux diffuseurs d’une même région aura permis de consolider des assises déjà bien ancrées, le tout afin d’augmenter sans cesse le rayonnement et la visibilité de la danse dans leur milieu.

Quelques chiffres…

  • 4 spectacles, 4 représentations, 2446 spectateurs
  • 2 activités de développement, 450 participants
  • Un total de 2896 personnes touchées

… et des spectacles