Rapport annuel

Centre des arts de Baie-Comeau Saison 2009-2010

Le Centre des arts de Baie-Comeau poursuit les orientations artistiques mises en place il y a vingt ans par le Théâtre de Baie-Comeau. Il vise à diffuser des spectacles de danse de grande qualité en tenant compte de leur créativité, de leur originalité et des publics auxquels ils s’adressent. En sillonnant les sentiers moins fréquentés de la danse contemporaine tout autant que les plus appréciés, le Centre des arts de Baie-Comeau souhaite s’affirmer comme un diffuseur qui navigue entre risque, audace et émotion. Il est primordial pour la direction artistique d’offrir un accueil chaleureux et un appui indéfectible aux compagnies en résidence, de suivre les parcours de création et de développer les auditoires.

Les bons coups de la saison 2009-2010

  • Cette année encore, le Centre des Arts de Baie-Comeau a offert à sa population une grande saison de danse en accueillant les compagnies Danse K par K, Rubberbandance Group, Louise Lecavalier/Fou glorieux et Sylvain Émard Danse. À chaque fois, les spectateurs se sont présentés en grand nombre aux Apéros-danse qui leur ont permis d’appréhender différents aspects du spectacle par le biais d’une causerie avec les artistes de passage. Emballé par l’intérêt démontré, le théâtre cherche à recruter pour l’an prochain un groupe d’ambassadeurs de la danse parmi les spectateurs les plus assidus. Une manière d’exprimer ce que la danse peut offrir à travers le regard de personnes familières afin de stimuler l’intérêt de nouveaux adeptes.
  • Par ailleurs, l’activité la plus significative cette année fut indéniablement la poursuite de la collaboration avec le Centre Régional d’Éducation aux Adultes (CREA). Depuis huit ans, des intervenants du théâtre rencontrent sur une base mensuelle un groupe d’étudiants qui assiste à tous les spectacles de danse. À l’aide de différents supports d’animation, les étudiants sont amenés à développer leur sensibilité artistique, à aiguiser leur regard critique et à articuler leur compréhension du monde de la danse. Ils ont également la chance de rencontrer les protagonistes de tous les spectacles auxquels ils assistent. Cette année, la rencontre avec les interprètes et la chorégraphe Karine Ledoyen de Danse K par K s’est avérée un moment inoubliable d’échange. En somme, ces rendez-vous contribuent au rayonnement de la danse, permettant de tisser des liens durables avec les citoyens et, ultimement, d’attiser le goût des arts dans la communauté.

Quelques chiffres…

  • 5 spectacles, 6 représentations, 944 spectateurs
  • 19 activités de développement, 462 participants
  • Un total de 1406 personnes touchées

… et des spectacles