Dépêche

Jeudi 12 février 2015
7737

Louise Lecavalier et son partenaire, Frédéric Tavernini, se mettent en jeu dans cette œuvre intense, brute, obsessive, mystérieuse, sur la musique rythmique et viscérale de Mercan Dede. Vif comme la pensée, le corps ici dicte ses lois et transgresse ses limites.

En spectacle au Théâtre Outremont le 13 et 14 février, chez Odyscène à Sainte-Thérèse le 20 février, à la Maison des arts de Laval le 28 février, au Théâtre de la Ville de Longueuil le 12 mars, à Saint-Jean-sur-Richelieu à la Salle Desjardins du Théâtre des Deux Rives présenté par la SPEC du Haut-Richelieu le 15 mars et à La Rotonde, centre chorégraphique contemporain de Québec le 31 mars.