Dépêche

Mercredi 21 janvier 2015
7730

Depuis qu’Emily Molnar en a pris la direction artistique en 2009, le Ballet BC de Vancouver vit renouveau et expansion. Ayant abandonné le classicisme des ballets narratifs au profit d’une danse plus novatrice, créative et collaborative. Elle obtient un succès sans précédent avec des programmes triples offrant la possibilité de découvrir des signatures contrastées (parmi lesquelles la sienne) tout en exaltant le talent et la polyvalence des 18 brillants danseurs de la compagnie. Pour sa venue à Montréal, elle propose un panorama sur la relève européenne en ballet contemporain entre mouvements de parfait unisson, duos éblouissants, séquences théâtrales et partitions solos individualisées.

Walking Mad

Sur le mythique Boléro de Ravel et sur une musique d’Arvo Pärt, le Suédois Johan Inger orchestre une énergique et déchirante guerre des sexes dans le doublement primé Walking Mad.

Petite Cérémonie

Surfant entre danse, comédie et théâtre, le Français Medhi Walerski étudie les différences hommes-femmes et les effets du confinement dans sa Petite Cérémonie loufoque et très sophistiquée.

A.U.R.A

Et l’Italien Jacopo Godani s’associe au duo de musique électroacoustique expérimentale 48nord pour nous propulser en plein rituel tribal sur une planète inconnue avec l’étrange et pénétrant A.U.R.A. (Anarchist Unit Related to Art).

Présenté à Montréal par Danse Danse à La Place des Arts du 22 au 24 janvier, au Centre culturel de l’Université de Sherbrooke le 27 janvier, au Théâtre Hector-Charland de l’Assomption le 29 janvier et au Grand Théâtre de Québec le 3 février.