Dépêche

Mercredi 14 janvier 2015
7727

EMMAC Terre marine relie la danse, l’art de la marionnette et le jeu théâtral. Le spectacle s’inspire du conte inuit La femme squelette (tiré du livre Femmes qui courent avec loups de Clarissa Pinkola Estés). L’histoire raconte la transformation d’une jeune fille jetée dans un océan suite au décès de son père et remontée à la surface après plusieurs années par un pêcheur.

Emmac Terre marine (extrait de 3 min)

La matière métaphorique du conte soulève ainsi les questions importantes et sensibles qui touchent aux cycles naturels de la vie et de la mort. Avec son caractère féérique et visuellement poétique, la pièce puise dans les ancrages culturels de la chorégraphe et met en scène des rapports inusités entre le mouvement du corps-marionnette et celui de la danse-théâtre. EMMAC Terre marine reflète le récit de cette terre et mer intérieures, tel le miroir des épreuves et beautés sauvages de l’existence.

  • Grand public: dimanche 18 janvier 2015 à 15 h
  • Scolaires: 19 et 20 janvier 2015

Pour plus d’information, consultez la fiche du spectacle.