Dépêche

Lundi 8 décembre 2014
7721

En marge des activités organisées par CINARS, La DSR conviait les diffuseurs de danse du Québec et du Canada à deux jours d’activités. Le 17 novembre, une réunion de programmation réunissait 30 diffuseurs québécois. En plus de discuter de nombreux projets de diffusion, la réunion accueillait des diffuseurs de danse de Montréal: Jasmine Catudal de l’Usine C, Martin Faucher du FTA, Jack Udashkin de La Chapelle et Pierre Des Marais de Danse Danse.

Réunion nationale des diffuseurs de danse du 18 novembre

Une collaboration exceptionnelle entre La danse sur les routes du Québec, Atlantic Moves, Candance, Made in BC — Dance on Tour et Ontario Dances a permis de rassembler 75 diffuseurs de danse du Canada pour une journée d’activités, le 18 novembre dernier. Une journée de discussions sur la diffusion de la danse qui proposait des panels, des conférences et des ateliers.

Quatre diffuseurs ont discuté des défis et des opportunités entourant la présentation de la danse hors des métropoles. D’autres ont été invités à partager leur approche respective dans la construction d’une programmation en danse.

Les diffuseurs ont ensuite écouté les chorégraphes Daniel Léveillé, Louise Lecavalier et Karine Ledoyen expliquer tour à tour leur vision de l’évolution de la danse, décrivant comment leur travail se positionne dans ce contexte.

Pour faire écho au colloque de la danse dédiée aux jeunes publics tenu en septembre, les chorégraphes Pierre-Paul Savoie, Hélène Langevin et Hélène Blackburn ont été invités à décrire leur approche respective de la création dédiée aux jeunes.

En après-midi, les diffuseurs ont discuté de plusieurs enjeux qui les touche: le développement de public en danse, l’engagement des jeunes, l’utilisation des médias sociaux pour la danse, les projets qui invitent la population aux côtés de professionnels, comment soutenir le travail de chorégraphes émergents, les résidences d’artistes, comment cultiver des réseaux d’affinités, comment développer des projets à l’échelle canadienne et l’importance des protocoles autochtones pour la présentation de la danse. La journée s’est terminée par une conférence animée par Philip Szporer avec Pierre Des Marais sur l’histoire du succès de Danse Danse.

La DSR a également mobilisé les diffuseurs de danse de tout le pays pour qu’ils assistent en grand nombre aux vitrines offertes dans la programmation officielle de la biennale et dans le volet OFF-CINARS. Des diffuseurs, dont la plupart, assistaient à CINARS pour la première fois.

La présence des diffuseurs canadiens de danse a été rendue possible grâce au soutien du Conseil des arts du Canada et du Ministère de la Culture et des Communications du Québec. Merci également au Conseil des arts de l’Ontario, à la Chaire de gestion des arts Carmelle et Rémi-Marcoux, au HEC Montréal et à CINARS.

Merci aussi à tous les participants!