Show

  • Photo: Marc Simard
  • Total duration: 60 min

(...) la chorégraphie de Virginie Brunelle a coupé le souffle des spectateurs, avec son érotisme direct métissé d’humour, de violence et de beauté. Marie-Christine Blais, LA PRESSE

  • Ça crie ! C’est cru

    Sexe, amour, désir de plaire

    Les cuisses à l’écart du cœur jette un regard sur la complexité des relations humaines, observe les maux d’une sexualité empruntée, souligne le déni des identités sexuelles, témoigne des contradictions de comportements et du désaveu du plus intime désir !

    Contraints par mimétisme aux diktats sociaux parfois exacerbés, hommes et femmes s’éloignent de ce qu’ils ressentent. À l’insatisfaction s’ajoute le renoncement à exprimer un moi authentique de leur propre sexe.

    Portrait tracé de la génération actuelle, qu’on qualifie ouverte d’esprit grâce ou à cause de sa liberté sexuelle. Et le cœur, l’amour dans tout ça ? Bâillonné ? L’Amour ne doit-il se jouer que sur une partition ponctuée de sexe aux accords génitaux…

    L’œuvre oscille entre malaise et humour. Le vêtement y tient un rôle important; façade derrière laquelle on se dissimule, cloître où l’on se contraint. Sa transformation sur le corps des interprètes efface l’humain, le montre sans tête, sans jambes et crée ainsi un univers loufoque autant que pitoyable.

    Avec dérision, Les cuisses à l’écart du cœur tend à illustrer la sexualité comme une célébration entre des êtres qui s’aiment et s’érotisent. Malgré des corps emplis d’amour, le doute, la peur et la souffrance transpercent les âmes. Tantôt ils explosent et aveuglent, tantôt ils se déploient et nous éperonne le cœur. Des mouvements saillants répondent à des états frénétiques et mettent en évidence l’emprisonnement d’un autre moi, plus vrai. À travers sept corps, Virginie Brunelle dévoile ici sa propre vulnérabilité, et celle de bien d’autres, opposant un combat entre une identité sexuelle convenue et celle propre à chacun, parfois dans la déconvenue. Ce qu’il reste de vulgaire, c’est d’ouvrir les cuisses à l’écart de son cœur.

    • Year of premiere: 2008
    • Target audience: Adulte
    • Performer(s): Virginie Brunelle, Luc Bouchard-Boissonneault, Natacha Filiatrault, Mira Gauthier, Francis La Haye, Isabelle Arcand et Léa Robert.
    • Collaborator(s): Éclairages: Alexandre Pilon-Gay, Musique: Jacques Brel, Pauline Julien, Radiohead, Ludwig Van Beethoven, Franz Schubert.
    Last update: 21 novembre 2011