Show

  • Photo: Shin Koseki

Contact

  • Total duration: 60 min
  • Depuis plus de 10 ans, je portais en moi un rêve, celui de m’inspirer d’un livre encore jamais traduit en occident: La danseuse malade de Tatsumi Hijikata. Cofondateur de la danse Buto avec Kazuo Ohno, Hijikata était de son vivant une figure mythique dans le milieu artistique du Japon. Depuis sa mort en 1986, le mythe subsiste toujours. En 1983, il écrit La danseuse malade, longtemps considérée comme une oeuvre intraduisible tellement elle est complexe et inclassable. C’est un livre du devenir.

    J’ai essayé d’explorer, en résonnance à l’univers de Hijikata, mon propre corps, ma psyché et mon enfance. J’ai tenté de sonder de multiples facettes de ce corps qui se forment avec des liens secrets à travers le temps et l’espace et dont la maladie devient la matière primaire de la création.

    En six tableaux d’une indicible beauté, chacun symbolisé par une robe d’une coupe, d’une couleur et d’une évocation féminine différente, sur des musiques subtiles tour à tour occidentales et orientales, elle offre une heure méditative qui maintient le spectateur sous emprise.- La Presse, Aline Apostolska

    • Year of premiere: 2011
    • Target audience: Adulte
    • Performer(s): Jocelyne Montpetit
    • Collaborator(s): Costumes: Rocco Barocco, Issay Miyake, Betsey Johnson; Éclairages: Marc Parent; Musique: Arvo Pärt, Gagaku, Gavin Bryars, Crespo; Conseiller dramaturgique et voix: Francesco Capitano; Textes: Tatsumi Hijikata; Traduction: Kuniichi Uno; Studion d’enregistrement: Créason.
    Last update: 21 novembre 2011