Compagnies / Danse Carpe Diem / Emmanuel Jouthe

Actions culturelles

Présentation de la compagnie

Pour Danse Carpe Diem/Emmanuel Jouthe (DCD/EJ), la création relève d’une profonde volonté d’entrer en relation avec l’individu, qu’il soit spectateur ou danseur. Depuis plus de 15 ans et à travers une douzaine d’œuvres, la compagnie rayonne sur les scènes locales, nationales et internationales. DCD/ EJ désire partager l’expérience de la beauté à travers toute une déclinaison de sensibles afin de proposer au public une poésie humaine qui allie une danse tant sensuelle que percussive, tant minimale que dynamique, tantôt animée par le risque physique, tantôt colorée par des situations incongrues. Cette démarche a instauré un dialogue au centre duquel le mouvement se substitue à la parole, afin de convoquer l’imaginaire du spectateur.

En adéquation avec ces valeurs défendues au travers des créations du chorégraphe, la compagnie souhaite positionner l’échange humain au cœur de son art. C’est pourquoi, depuis 2008, elle oriente aussi ses actions vers la communauté et met sur pied des projets de création tels qu’Écoute pour voir et CINQ HUMEURS, une activité de médiation culturelle singulière appelée Levée de rideau, et un projet de recherche nommé Proximités variables.

En plus de répondre à ses objectifs artistiques et humains, les actions de médiation culturelle concourent à dynamiser la relation entre la compagnie et les publics en interpellant le regard du spectateur via des propositions variées, artistiquement riches, néanmoins accessibles, qui diffèrent de la simple rencontre après le spectacle. DCD/EJ tient également à ce que ses projets participent à la démocratisation de la danse en allant à la rencontre du spectateur sur un terrain qui lui est familier tout en offrant des approches personnalisées selon les clientèles.

Contact

  • Danse Carpe Diem / Emmanuel Jouthe